8 mai
la cérémonie en comité restreint

A Azay-sur-Cher, la cérémonie commémorative de l’armistice du 8 mai 1945 s’est déroulée sans public, dans le respect des règles en vigueur pendant le confinement, de façon solennelle et émouvante. Etaient présents : le maire, Janick Alary, Claude Ablitzer, président de la section UNC locale, les porte-drapeaux Gérard Ferrand et Jacques Guesnier, ansi que Françoise Chillou, autre membre de la section et musicienne de l’harmonie de la Fuye ( formation habituellement présente aux commémorations ).

Le maire et le président des anciens combattants ont déposé tour à tour chacun une gerbe, le premier magistrat a lu le message du Président de la République, Françoise Chillou a joué la Marseillaise au saxophone en accompagnement de la diffusion d’un enregistrement de l’hymne. Les habitants étaient invités à sortir leurs drapeaux aux fenêtres.

Encadrés par les porte-drapeaux, le maire, le président de l’UNC locale et la musicienne ont honoré la mémoire des combattants et victimes de guerres.

Article rédigé par Jean GOUYAU, correspondant Nouvelle république