La loi EGalim au restaurant scolaire

Mise en œuvre d’une filière en circuit court pour les restaurants scolaires d’Azay-sur-Cher

Parmi les nouvelles obligations règlementaires issues de la loi n° 2018-938 du 30 octobre 2018, les communes doivent permettre à leur restaurants collectifs/scolaires de servir des repas comprenant au moins 50% de produits durables dont 20% des produits issus de l’agriculture biologiques d’ici 2022.

Cette loi exprime aussi la recherche d’équilibre pour des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous (https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000037547946&categorieLien=id), dite loi EGalim. Lire la suite…

Pour faire face à ces nouvelles orientations, la commune d’Azay-sur-Cher prend les devants et met en œuvre une filière en circuit court de producteurs et commerçants. Il s’agit de développer la qualité de repas sains et éco-responsables pour les 300 couverts servis quotidiennement aux élèves de l’école maternelle Charles Perrault et de l’école élémentaire Maurice Genevoix.

De plus, la commune et le commerce en circuit court de producteurs Ô Panier d’Azay (4 Place de la Poste) travaillent ensemble pour valoriser les produits locaux qui intègrent la composition des menus.

La perspective de la réussite de cette démarche est d’établir un modèle reproductible dans les communes voisines Sud-Cher afin de consolider la filière alimentaire à 1000 repas par jour.

C’est dans le cadre de cette loi que le menu du repas de noël a été élaboré cette année. Le 19 décembre, les élèves seront donc initiés à ce changement en dégustant des aliments de producteurs locaux préparés avec soin par l’équipe de restauration.

A cette occasion, M. le Maire a invité les municipalités voisines Sud-Cher, Veretz et Larçay, à partager ce repas.

L’étude et la mise en place de cette filière est définie à partir d’un service civique reconductible sur trois années après agrément de la Préfecture d’Indre et Loire. La mission actuelle de service civique est portée par Laura Miteaud qui intervient en parallèle entre le restaurant scolaire et le magasin en circuit court « Ô Panier d’Azay ».

Laura Miteaud et Rose-Noëlle Clément
dans le commerce en circuit court de producteurs
Ô Panier d’Azay

Consolidation du circuit court pour le restaurant scolaire et disparition progressive des contenants alimentaires en plastique

Pour faire suite à l’application de la loi EGalim du 30 octobre 2018 pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous, la commune d’Azay-sur-Cher met en avant sa nouvelle politique d’achat en faveur d’un circuit court. En effet, le restaurant scolaire a lancé fin 2019 une commande sur l’année scolaire auprès de la SARL Lait P’tits Loups. Ainsi, les enfants ont l’occasion de déguster régulièrement le fromage blanc reconnu pour son onctuosité, conçu avec du lait entier pasteurisé. Se fournir auprès de producteurs locaux encourage la consommation d’aliments frais et montre le soutien de la commune auprès de ses agriculteurs. Lire la suite…

D’autre part, concernant la mise en œuvre de la loi EGalim, le restaurant scolaire réduit progressivement les contenants alimentaires en plastique. En effet, l’article 28 de la loi prévoit qu’au plus tard le 1er janvier 2025, les restaurants collectifs devront avoir mis fin à l’utilisation de contenants alimentaire de cuisson, de réchauffe et de service en matière plastique. La commune prend les devants et certains produits voient leur conditionnement de livraison et/ou de service changé. Aujourd’hui, le restaurant scolaire propose certains fromages à la découpe ce qui élimine les emballages individuels. De plus, concernant les fromages blancs Lait P’tits Loups, ils sont livrés dans des seaux de cinq litres consignés et distribués dans des coupelles en verre.

La galette des rois au restaurant scolaire

Bastien Alfred, responsable du restaurant scolaire, en compagnie de nos deux boulangers et de leurs galettes.

Cette année, le jeudi 9 janvier, à l’occasion de l’Epiphanie, le restaurant scolaire d’Azay-sur-Cher servira à ses convives des galettes des rois locales, réalisées par les boulangeries Ramaugé Thierry et Aux Délices d’Azay. En effet, en 2020, la commune a la volonté de mettre en marche un circuit court pour, notamment, valoriser le travail de nos artisans locaux. De plus, cette démarche s’inscrit dans le cadre de la loi Egalim qui promeut une alimentation saine durable et accessible à tous. Ainsi, les galettes fraîchement préparées seront servies à nos écoliers.

Dans un souci d’égalité, ce sont 14 galettes frangipanes qui ont été respectivement commandées auprès de chacune de nos boulangeries, qui sont déjà impliquées dans l’approvisionnement du restaurant scolaire car elles y fournissent quotidiennement le pain.

Nous n’avons plus qu’à leur souhaiter bon appétit
et bonne chance pour trouver les fèves !